Une question critique souvent négligée : comment équiper sa location de vacances pour séduire un maximum de locataires ?

Voici peut-être l’une des questions que l’on me pose le moins souvent : « quels sont les équipements indispensables à mettre à disposition des locataires ? ». Et pourtant, c’est un véritable enjeu pour séduire et convaincre un maximum de visiteurs, un point critique trop souvent négligé. Cela peut même être la raison première d’un taux d’occupation très faible.

Il est vrai qu’il est très difficile de savoir à l’avance, et avec certitude, ce qui va plaire à vos futurs locataires. Chacun ayant des envies propres, on peut légitimement penser que ce qui plaira aux uns ne plaira pas nécessairement aux autres ! S’agit-il pour autant d’équiper votre offre d’hébergement au hasard ?

Feriez-vous un pari aussi risqué quitte à vous disqualifier de la course aux locataires ? N’y aurait-il pas moyen d’identifier un dénominateur commun aux attentes de tous les vacanciers ? Comment choisir les équipements prioritaires et laisser de côté les équipements superflus quand vous mettez en location votre meublé de tourisme ou votre chambre d’hôtes ? En somme, comment équiper sa location de vacances pour séduire un maximum de locataires ?

J’ai souhaité mettre en ligne cet article pour répondre à ces différentes questions et vous aider à aborder le sujet avec des réponses très concrètes. 

Une erreur très fréquente que vous devez éviter absolument : confondre équipement et luxe !

Avant toute chose, je souhaite attirer votre attention sur le fait qu’il ne faut surtout pas confondre équipement et luxe. En effet, proposer un hébergement bien équipé ne veut pas dire proposer un hébergement luxueux.

Je connais des hébergements luxueux mal équipés (qui n’attirent par conséquent que peu de locataires) et des hébergement modestes extrêmement bien équipés (pour lesquels les propriétaires ont vraiment « pensé à tout », selon les témoignages de leurs locataires). Pour convaincre un maximum de locataires,il vaut donc mieux penser d’abord « équipement » que luxe. L’un n’empêche pas l’autre, bien entendu, à condition que les équipements indispensables soient réellement mis à disposition des vacanciers. J’insiste ici simplement sur le fait que, si vous voulez offrir une prestation de haut standing, vous ne devez surtout pas considérer que le luxe fera oublier un équipement indispensable manquant !

Il est donc important de bien garder à l’esprit que proposer un hébergement bien équipé ne veut pas dire investir massivement, mais plutôt dépenser intelligemment pour ce qui fait le confort réel de vos locataires. C’est ce que je propose de vous expliquer ci-dessous dans ma méthode des « 4 dimensions de l’équipement ».

Un atout clé pour votre offre d’hébergement : maîtriser les attentes générales de vos futurs locataires en matière de logement !

Avant d’aborder dans le détail les « 4 dimensions de l’équipement » de votre location (meublé de tourisme, chambre d’hôtes, gîte…), et vous donner ainsi les outils pour mieux vous positionner, il me semble important de bien cerner les attentes générales de vos locataires en matière de logement. Penchons-nous donc sur les préférences des Français quant à leur habitat et leur mode de vie. Il serait intéressant de se concentrer également sur les mœurs de nos amis étrangers (car ce sont aussi vos clients potentiels, et leurs habitudes de vie peuvent différer), mais cet article risquerait alors de vous demander plusieurs heures de lecture au final !!!

Le logement occupe une place importante dans l’esprit de tous les Français : c’est le noyau central de la vie sociale, il cristallise la vie familiale, il se veut être un nid douillet pour regarder le monde et évoluer en toute sécurité. Ceci explique que l’équipement de la maison est un marché en plein « boom ». Il n’y a qu’à voir l’essor des magasins de meubles et de décoration durant ces 10 dernières annéespour s’en convaincre.

La maison ou l’appartement joue un rôle central pour les Français. Selon l’étude « Les Français et leur maison » (IPEA 2009), plus de 90 % déclarent accorder de l’importance à leur logement, ce qui en fait le premier centre d’intérêt devant les week-ends, les vacances et l’habillement/cosmétique.

L’équipement du logement est d’ailleurs un budget en hausse pour la plupart des foyers en France :les Français y consacrent en moyenne 6% de leur budget total, en plus des 26% déjà consacrés au logement en tant que tel (source : Insee – Comptes de la Nation – 2009).

Quel en est l’impact pour la location de vacances ? Ceci se traduit ainsi : la nature et la qualité du logement que les Français vont louer pour leurs vacances est un critère essentiel ! Ils sont très exigeants, cherchant à trouver le même niveau de confort que chez eux (voire un niveau supérieur).Confort, luminosité et fonctionnalité du lieu forment le trio gagnant des qualités recherchées.

La pièce qu’ils préfèrent ? Toujours selon cette même étude de l’IPEA, c’est le salon/séjour (55,3 %), très largement devant la salle à manger (15,8 %), la cuisine (14,7 %) et la chambre à coucher (un peu plus de 5%). « Plus de 80 % des Français passent plus de deux heures dans leur salon/séjourcontre moins d’une heure dans la chambre (hors temps de repos) pour 77 % d’entre eux. C’est LA pièce principale de la maison, celle qui permet de recevoir, de partager des activités avec la famille et les amis » (Christophe Gazel, directeur de l’IPEA).

Ayez donc tous ces éléments en tête quand vous mettez en location votre bien immobilier, et portez une attention toute particulière aux pièces suivantes :
– Le salon, pièce préférée des Français et véritable cœur de la maison
– La salle à manger, dédiée à la réception, espace de convivialité et de partage
– La cuisine, une pièce fonctionnelle et agréable
– La chambre à coucher, lieu de repos avant tout, où doit régner le calme et la sérénité

Au-delà de l’atmosphère de chacune de ces pièces, c’est bien l’équipement de celles-ci, et de la maison dans son ensemble, qui vont faire la différence pour vos futurs locataires.

C’est ce que j’aborde dans les lignes qui suivent avec mon approche des 4 dimensions de l’équipement.

Les 4 dimensions de l’équipement : mon approche systématique pour construire une offre irrésistible !

La location de vacances ou location saisonnière se caractérise par le fait qu’elle est meublée. C’est son essence même. Nous verrions mal un locataire devoir venir avec son propre mobilier dans une remorque, en plus de ses valises, pour pouvoir profiter de ses vacances ! Que l’on parle de meublé de tourisme, de maison d’hôtes, de gîte, de chambre d’hôtes… le mobilier et les équipements sont toujours fournis par le propriétaire. Mais de quel mobilier parle-t-on, à quels équipements faisons-nous référence ?

Pour répondre à cette question, j’ai l’habitude de mentionner les 4 dimensions de la location meublée, de la plus basique à la plus élaborée.

1. Ce qui caractérise la location meublée selon la loi

Une location est qualifiée de meublée quand le logement loué dispose de l’ameublement et des équipements suffisants pour permettre au locataire, n’ayant avec lui que ses seuls effets personnels, devivre normalement dans les lieux (donc de cuisiner, se laver, dormir…).

Ce qu’en dit la loi française ? La liste des équipements devant nécessairement faire partie d’un logement loué en meublé n’est définie ni par la loi du 6 juillet 1989 relative au contrat de location, ni par la loi du 18 janvier 2005 ayant encadré la location meublée.

Cependant, dans une décision de la Cour de cassation (3ème chambre civile, en date du 9 février 2005, pourvoi n° 03-15128), les juges ont considéré qu’une « location meublée devait bénéficier d’éléments d’équipement essentiels, tels que le réfrigérateur, des plaques chauffantes ou une gazinière permettant aux locataires d’avoir une jouissance normale des locaux ».

En complément de ces éléments dits « essentiels », on considèrera des équipements de base : un lit, un canapé, une table, des chaises, des placards de rangement. 

2. Ce qui est de l’ordre du « minimum syndical »

Bien entendu, s’arrêter à ce minimum minimorum serait ridicule et votre offre d’hébergement, ainsi équipée, serait vouée à l’échec.

Si aucune loi ou aucun contrat de location n’exige ou ne recommande davantage, il est de bon ton de proposer un certain nombre d’équipements que je considère comme le « minimum syndical » :
– des luminaires (lustres et lampes d’appoint)
– des systèmes occultants dans les pièces de repos (volets, rideaux…)
– l’électroménager de base (four micro-ondes, aspirateur)
– des ustensiles de cuisine (casseroles, poêles)
– de la vaisselle (assiettes, couverts, verres)
– des éléments de literie (oreiller, couette ou couverture)

3. Ce qui est de l’ordre du « confort supplémentaire »

La 3ème dimension à ne pas négliger : ce qui touche aux équipements de confort supplémentaire. C’est particulièrement sur ces éléments que vous pouvez faire la différence. Votre annonce et vos supports de publicité doivent bien mettre en valeur ces équipements.

Notons en particulier les équipements suivants :
– Le petit électroménager (cafetière électrique, grille-pain, bouilloire, robot mixeur, chauffage d’appoint…)
– Le gros électroménager (lave-vaisselle, lave-linge, sèche-linge, four traditionnel ou chaleur tournante…)
– L’équipement de la salle de bains (sèche-cheveux, radiateur sèche serviette, rideau de douche…)
– Le linge de maison (nappes, draps, serviette de toilettes, torchons, serviettes de table…)
– Le petit mobilier (table de chevet, table basse de salon, tapis…)
– L’équipement TV-hifi (télévision, chaîne ou poste hifi, home cinéma, lecteur DVD – Blu-ray, DVDs…)
– L’entretien (fer et table à repasser, bassine, balai, balai brosse, serpillère…)
– L’équipement extérieur (salon de jardin, barbecue, piscine, vélos…)
– L’accès internet (wifi ou câble)
– Le nécessaire de puériculture pour les enfants (lit parapluie, table à langer, chaise haute, jeux…)

C’est dans cette catégorie que vous avez tout intérêt à être innovant, quitte à investir progressivement dans quelques équipements qui pourront déclencher la location à coup sûr.

4. Ce qui est de l’ordre des « consommables » utiles et indispensables

Enfin, je finirai par tous les « consommables » ou produits de consommation courante, indispensable durant le séjour, que le locataire doit impérativement acheter sur place s’il ne les a pas apportés depuis son domicile. Là aussi, fournir tous ces éléments montre à quel point vous prenez soin de vos locataires.

Notons en particulier les éléments suivants :
– Café en poudre, filtre à café, sachets de thé, pâtes, riz
– Sel, poivre, huile, vinaigre, sucre
– Papier toilette, rouleau essuie-tout, papier aluminium
– Eponge, sac poubelles
– Produits entretien : liquide vaisselle, détergents, lessive, désodorisant WC
– Mouchoirs, cintres

Là encore, ne sous-estimez pas les attentes de vos locataires ! Ces produits « consommables » font la différence, indiquer leur présence dans la description de votre location est un point à ne pas négliger.

Ce listing à 4 dimensions n’est peut-être pas exhaustif, mais il est probablement suffisamment complet pour vous aider à trouver quelques pistes d’amélioration dès aujourd’hui !

A vous de jouer : vérifiez votre niveau d’équipements, assurez-vous que vous avez tout pour répondre aux besoins principaux de vos locataires !

L’équipement est LE critère de « disqualification » qu’il faut particulièrement soigner pour convaincre et séduire toujours plus de locataires, celui qui fera que vous serez choisi ou non. Vous connaissez maintenant les 4 pièces préférées des Français auxquelles vous devez porter une attention toute particulière, vous avez une liste très complète des équipements attendus par vos futurs locataires, et savez donc comment vous pouvez faire la différence.

Il ne vous reste plus qu’à passer à l’action : comparez vos équipements actuels avec ceux listés ci-dessus, identifiez ceux dont la présence vous semble indispensable et planifiez leur achat, mentionnez précisément tous vos équipements dans le descriptif de vos annonces, demandez systématiquement à vos locataires s’ils ont manqué de quelque chose pour anticiper les besoins de vos futurs invités !

Notez bien que la plupart des moteurs de recherche proposés aux vacanciers sur les sites d’annonce en ligne permettent de faire la sélection des équipements désirés. Si vous ne proposez pas ces éléments clés (exemple : accès internet, télévision, four micro-ondes…), vous êtes donc directement exclus des résultats de recherche présentés à l’écran et vous n’avez donc aucune chance d’être présélectionné par vos futurs locataires.

Bien entendu, tout ceci peut se traduire pour vous par quelques petits investissements supplémentaires, à étaler éventuellement dans le temps, mais le jeu en vaut la chandelle ! Si avoir l’équipement manquant vous permet de séduire 50% de locataires en plus, il n’y a pas à hésiter très longtemps. De plus, dans la plupart des cas, vous pourrez probablement rembourser votre investissement en un seul loyer hebdomadaire. Vous aurez alors, « ad vitam aeternam » ou presque, ce nouvel atout valorisant votre hébergement : une arme de séduction pour conquérir de nouveaux clients !

Source: www.commentlouerplus.fr 

Comment

LinkPedia Web Directory